Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/10/2010

il était une fois, Guifred el Pelut.

Né au châtimg_banderacatalana.jpgeau de Ria, dans le haut Conflent, Guifred est le fils de Sunifried, comte d'Urgel-Cerdagne.
On lui doit le blason de notre terre Catalane lors d'un combat en duel contre le fourbe comte Salomon, Guifred le défit ,Salomon tombe, percé d'un terrible coup d'épée;mais Guifred sort bléssé du combat, son sang coule, il saisit donc son bouclier d'or,plonge ses doigts dans sa plaie et trace quatre lignes rouges de son sang ,le blason sang et or etait né
Lors du Concile de Troyes en 878, il obtient de Louis le Bègue la destitution de Bernard de Gothie, comte de Barcelone, à son profit. Il prend alors le titre de Comte de Barcelone et de Gérone, alors que son frère Miro prend celui de Comte du Roussillon.
Autonome dans sa démarche, il gouverne seul ses comtés jusqu'en 897. Hardi combattant il défait les Musulmans à plusieurs reprises. Une légende attribue d'ailleurs le nom de "Pont des Sarrasins"(Pont dels Serrahin)au pont de Rodés , en référence à ces batailles.
Devenant Marquis de la Marche d'Espagne, il épouse Gunédilde de Flandres. Dans le domaine social, Guifred développa la plaine de Vic (actuellement en Cerdagne espagnole) qui se trouve à l'intersection des comtes de Barcelone-Gérone et Cerdagne-Urgell. Ainsi repeuplée cette plaine eu pour objectif de souder les deux comtés en créant une zone géographique commune.
Vers 885 Guifred créa le comté d'Ausone et rétabli l'évêché sur les territoires reconquis aux sarrasins. Prévenant un éventuel retour des infidèles il développa le catholicisme en faisant édifier des abbayes : Santa Maria de Ripoll (880, consacrée en 888), San Joan de la Abadesses (885), alors qu'en Conflent son frère créait Saint Michel de Cuxa (879)
Guifred le velu mourut en 897 en combattant le seigneur musulman Llop ibn Muhammad, encore plus au Sud.

Écrire un commentaire